Comment sélectionner ma nouvelle hotte aspirante ?

Pour ne pas que les narines soient obstruées par les odeurs et, surtout, dans l’optique que la cuisine sente uniquement les effluves des petits plats que l’on y a mijotés, rien ne vaut la hotte aspirante. Fidèle à sa dénomination, elle veillera à évacuer la pièce où l’on prépare ses repas des fumées afin qu’elles ne se répandent pas dans toute la maison.

Les différents types de hottes

Les hottes peuvent se décliner sous de nombreuses formes, qu’une typologie se fondant sur le design et l’esthétique, sur le mécanisme mis en œuvre et sur le type de filtre utilisé, permettra de saisir.

Classement selon le design

Certes, cet appareil connaît pour vocation principale de dégager la cuisine des odeurs incommodantes mais il vise aussi à agrémenter cette pièce d’une touche plus ou moins originale de manière à se mettre au diapason de la décoration de celle-ci.

La hotte décorative

Conformément à son appellation, la hotte décorative s’avère être la plus fashion de ces appareils. Son design très tendance lui permet de s’intégrer dans n’importe quelle cuisine. Elle n’en oublie pas moins d’être performante.

Entre 60 à 90 cm de largeur, le plus souvent dans une forme trapèze ou galbée, elle allie esthétique et simplicité puisqu’elle permet une fixation facile sur le mur.

La hotte casquette

Côté pragmatisme, rien ne vaut cette hotte qui donne le choix entre deux options : la fixer sous un meuble ou sur le mur.

Sa forme plate et simple ne gâchera pas l’harmonie de la décoration de la cuisine puisqu’elle sait s’amalgamer avec tous les types de décor.

Le groupe filtrant

Ses principaux atouts demeurent sa discrétion et sa performance qui permet une large surface d’aspiration ainsi que celle du plan de cuisson.

Chapitre discrétion, il sait se faire oublier en se dissimulant sous un meuble haut.

La hotte tiroir

Idéale pour les cuisines de petite dimension compte tenu de la petite surface qu’elle occupe : elle pourra se dissimuler entre deux meubles ou se montrer uniquement lorsque son usage se fera sentir en s’intégrant dans un meuble.

Les matériaux

Dans le chapitre des matériaux, la matière fétiche des fabricants pour la finition des hottes est aujourd’hui l’aluminium brossé. Ceci en raison de ses qualités qui consistent à son caractère moins salissant et conférant plus de chaleur par rapport à d’autres matériaux. L’amalgame entre verre et inox  ou inox et émail de couleur figure aussi en bonne place parmi les favoris.

Toujours en matière de tendances actuelles, la hotte intègre aujourd’hui d’autres fonctionnalités hormis son rôle primaire : égouttoirs, porte-assiettes, étagères en verre voire même des écrans multimédias.

Classement selon le mécanisme

Pour que la cuisine ne soit pas envahie par les fumées, ce type d’appareil peut mettre en œuvre deux mécanismes : d’une part, la hotte recyclante et d’autre part, celle qui extrait l’air.

La hotte recyclant l’air

L’air pollué transite par le filtre qui retient les odeurs et les graisses. La ventilation mécanique contrôlée évacue la vapeur d’eau.

La qualité du filtre est alors à assurer pour garantir la performance de l’appareil.

La hotte qui extrait l’air

L’air est directement évacué vers l’extérieur car l’appareil ne se raccorde pas à un conduit de fumée de combustion d’une fumée ou d’une chaudière mais à un conduit d’évacuation destiné à la cuisine.

Classement selon le type de filtre

La hotte avec filtre à charbon actif

Non lavable, il doit donc être remplacé dans une fréquence variant de quatre à six mois. Certains filtres, par un changement de couleur, signalent la nécessité d’un renouvellement.

Ce filtre permet une capacité optimale de rétention d’odeurs.

La hotte avec filtre en aluminium

Son principal atout réside dans le fait qu’il peut se nettoyer au lave-vaisselle, en fonction de la fréquence d’utilisation.

La hotte avec filtre synthétique

Compromis entre le filtre en aluminium et en charbon, il peut se nettoyer une ou deux fois avant d’être renouvelé. Lorsque l’encrassement devient visible, il est toutefois conseillé de le changer.

Les points à examiner avant l’achat

La qualité et la vitesse d’aspiration

La fréquence moyenne à laquelle une hotte renouvelle l’air de la cuisine est de dix fois par jour. Entre 400 et 1000 m3/ heure, son niveau de puissance saura largement suffisante pour empêcher les fumées d’envahir la cuisine. Parfait donc pour un usage domestique mais insuffisant pour un usage professionnel.

Lors de l’achat d’une hotte, veiller de ce fait à choisir la puissance idoine à l’utilisation à laquelle on la destine.

Certaines options permettent d’optimiser la qualité d’aspiration de la hotte :

Le variateur électronique

Cette fonction rend possible l’adaptation mécanique de la puissance de l’aspirateur à la quantité de fumée présente dans la cuisine.

La double turbine

Pièce intégré dans le moteur de la hotte, il permet l’aspiration des fumées.

La performance de la hotte dépend en majeure partie de la puissance de cette double turbine. Munies d’un moteur double turbine, les hottes deviennent en outre plus silencieux.

A noter que les cuissons à feu doux et les sauces ne requièrent qu’une vitesse lente, par opposition aux grillades et fritures qui nécessitent une vitesse maximale.

Le kit d’extraction

Le(s) moteur(s) se situant à l’extérieur de la maison, songer donc à prévoir une arrivée d’air dans la pièce dans le dessein d’éviter de créer un phénomène de dépression.

Le niveau sonore

Une hotte équipée de moteurs à turbines montés sur des systèmes d’amortisseurs avec ailettes aérodynamiques peut contribuer à amoindrir le bruit lors de la mise en marche. A noter que 45 décibels est la moyenne sonore de cet appareil.

Entretien de la hotte aspirante

Le conseil le plus judicieux pour l’entretien d’une hotte est celui de la nettoyer. Le filtre et la hotte en elle-même doivent être assujettis au lavage.

En fonction du filtre utilisé, choisir le mode de nettoyage : au lave-vaisselle pour les filtres en aluminium. Tandis que les autres types de filtres comme ceux au charbon ne peuvent qu’être remplacés.

En inox, la hotte peut retrouver sa brillance avec de la cire d’abeille et l’essence de lampe à pétrole occultera toutes les traces de graisse en un coup de chiffon.